Coupé TRACTION 1938

(updated 27.08.2017)

Le coupé traction c'est vraiment la plus belle des Traction, surtout en version large. De plus sur les 37 modèles sortis des usines Citroën en 1938, on n'en connait que 4 actuellement. Toutes années confondues, on peut estimer que 140 voitures environ ont été construites, on en connait actuellement 15.

Pour en arriver là le chemin a été long:

En effet, cette phrase déjà écrite sur deux autres pages du site (ici puis ) est de retour. En juin 2008, dans La Vie de l'Auto, parait un article expliquant la découverte par hasard d'un coupé 11B de 1938 à restaurer.

coupe-decouvrable.jpg (154170 octets)

 Le propriétaire demande à entrer en contact avec des personnes ayant déjà restauré ce type de voiture. J'ai donc envoyé un mail donnant l'adresse de ce site. Quelques semaines plus tard, j'ai reçu un mail me prévenant que la voiture serait sans doute à vendre.

Les éléments sont remontés provisoirement sur la caisse (admirez les amortisseurs!)

Le propriétaire impose que l'on vienne voir la voiture pour faire une offre, puis il choisira l'acheteur, en juillet, nous pouvons aller la chercher.

Alors pourquoi acheter une telle épave alors que la restauration du coupé 34 est commencée? Tout simplement, une Traction de 1938 roule beaucoup mieux qu'une de 1934. Par contre les premiers modèles sont beaucoup plus jolis: calandre chromée, phares à verre plat, capot avec le bord ourlé, tableau de bord plus riche, plaque arrière central, cache roue en trois parties, sans parler des ailes étroites. C'est donc une question de choix, avoir un coupé qui puisse rouler plutôt qu'une voiture de musée. 

 

Sur le chemin du retour, nous passons voir Olivier.

 

En 2009, j'ai rassemblé un maximum de pièces pour reconstruire l'auto, j'ai même acheté une berline pensant greffer le coupé sur la plateforme de la berline, mais celle-ci n'était finalement pas en assez bon état et le carrossier l'a utilisée pour copier les pièces manquantes, d'autres pièces comme le plancher ou les renforts sont achetés en neuf.

ça fait un peu vide!

Fabrication de la traverse de fixation de la banquette.

Fabrication du plancher arrière.

Refabrication du plancher au dessus du réservoir d'essence.

Réhabilitation des passages de roue arrière.

 

Assemblage: l'arrière vu de l'intérieur....

....Et l'avant.

 

Non! ce n'est pas encore fini, mais ça prend forme! Il reste encore l'arrière à terminer, puis la carrosserie "classique", la peinture et tout le reste mécanique, intérieur, accessoires, finitions....

Comme souvent, les travaux ont pris un peu de retard, mais qu'importe l'hiver 2011 a été décisif:  

Sur ces photos on  peut penser que la peinture est magnifique. En fait elle est techniquement ratée, les produits entre eux ont eu une mauvaise réaction et la teinte n'est pas celle que j'attendais. On va donc la repeindre, pendant ce temps la mécanique se prépare. 

J'ai choisi le beige irisé, couleur assez rare pour un coupé.

En mai 2013, départ pour le sellier.

 

 

Maintenant la voiture est terminée

La présence de la boite Ersa 4 vitesses se traduit uniquement par l'encadrement spécial du changement de vitesses. L'utilisation est un peu spéciale, mais on s'y fait trés vite, en campagne, même pour les giratoires, on est presque toujours en quatrième.

Les 2 carburateurs Memini apportent beaucoup de souplesse et de puissance au moteur, si bien qu'avec la boite 4 ça permet à ce coupé de rouler pratiquement comme une 15.

 

La pub d'époque avec la référence aux Darlmat des 24h du Mans de 1938.

C'est étrange, la variation de couleur selon la lumière!

 

En septembre 2014, on m'a demandé d'exposer la voiture dans le musée temporaire de la Ferté Vidame pour les 80 ans de la Traction.

Réunion de coupés après la manifestation.

La voiture est partie, c'était peut-être la plus belle que je n'aurai jamais, mais je n'avais pas beaucoup de plaisir à la conduire, elle est maintenant outre Atlantique dans une des plus grandes collections au monde, son nouveau propriétaire à l'air heureux avec:

 

Page précédente                                       RETOUR                                          Page suivante