15 G Familiale 1939

La vente du cabriolet DS a été psychologiquement difficile, même si c'est pour acheter la maison destinée à ma future retraite. J'avais depuis longtemps l'envie d'une 15 familiale, j'ai donc acheté celle-ci. Elle a été restaurée, la carrosserie, la peinture et la mécanique sont faits, il reste quelques finitions et l'intérieur à faire. 

J'ai longuement hésité parce que dans les années 80, le toit a été transformé, faut-il resouder un toit ou le garder? Finalement j'ai décidé de le garder, c'est une transformation de trés bonne qualité et ce sera très agréable à rouler.

J'ai avec la voiture, quelques photos de la restauration de la carrosserie et de l'implantation du toit Webasto. 

On voit que le travail des années 90 est sérieux.

Une quinzaine d'années plus tard, l'intérieur commence à renaitre:

L'intérieur est terminé, on voit le toit ouvrant fermé, c'est bien fini.

Prête pour le rodage

Après quelques péripéties, elle est arrivée:

Elles sont sympa les deux frangines!

Quoi de mieux que les petites routes du Lot pour se promener en Traction.

 

 

 

 

 

Malgré un printemps pourri, il y a de belles journées, le toit ouvrant est très agréable et permet de rouler ouvert même s'il fait frais.

 

Et puis un soir d'hiver, je lis ceci dans le tome 1 du livre de Roger brioult:

Je vérifie, ma carte grise indique 17.02.1939 comme date de première immatriculation. Dans le Grand livre de la Traction Olivier de Serres, indique qu'une seule 15 familiale a été assemlée en février et que la commercialisation a commencé en mars-avril, donc ma voiture est bien la première 15 familiale fabriquée et livrée à Edouard Michelin.

En aout 2017, j'ai acheté une SM, parce que je n'utilise pas beaucoup la familiale et parce que je manque de place, j'ai décidé de la vendre, si vous êtes intéressé: mail

Page précédente                                       RETOUR                                   Page suivante