Pour elle ce geste semble normal, les voitures ne l’intéressent pas vraiment et dans un moment d’absence je lui propose de lui acheter un bijou à chaque fois que j’achète une voiture, heureusement la valeur des bijoux n’a jamais été indexée sur le prix des voitures !

 

  Comme je n’ai pas de voiture pour circuler dans Paris j’achète une 4CV Renault. Elle était d’origine, mais impossible de faire de la route avec ! Le seul trajet de Paris à Fontainebleau (70 Km) me parait très long. Pourtant lorsque j’avais quatre ans mon père avait la même et nous partions en vacances à quatre en camping dans le midi de la France. Je me souviens du canoë transporté sur le toit.

J’ai alors trouvé un cabriolet 404, qui s’est révélé assez pourri. Je n’en ai profité qu’un été, en février 1978 au retour des sports d’hiver, les côtes se faisaient de plus en plus pénibles. Arrivés à Lyon, je laisse Chantal et Marie-Claire dans le hall de Perrache à minuit avec les bagages. Je débarque dans le commissariat, et déclare : « ma voiture est devant la porte, je n’en veux plus, voilà la carte grise ». Le flic de service me répond qu’il n’est pas là pour garder les épaves, son collègue un peu plus perspicace (peut-être amateur) intervient et je lui fais une vente gratuite.

Pour un cabriolet 404 avec hard-top, même un peu pourrie et moteur HS, il ne fait pas une mauvaise affaire.

Nous rentrons à Paris en train avec de multiples sacs, depuis ce jour, je râle à chaque déplacement qu’on emporte trop de choses dans trop de paquets.  

De la 4Cv et de la 404 je n'ai pas retrouvé de photos

   

En 1978, Michel nous a prêté sa vedette cabriolet pour les noces. J’ai descendu la voiture par la N20 de Paris à Cahors dans l’après-midi. Malgré les problèmes électriques, le manque d’huile dans le pont arrière et les difficultés de démarrage, je suis arrivé à temps.

La voiture a été très admirée, et devant la cathédrale elle a démarré dans un grand nuage de fumée noire sous les hourra de la foule ! !

 

L’émotion bat son comble

Page précédente                                       RETOUR                             Page suivante