Cabriolet DS21 Type PALM BEACH carrosserie Henri CHAPRON

Il s'agit d'un cabriolet DS19 Palm Beach fabriqué par Chapron en 1964. Cette voiture exposée au salon de Genève a été transformée à l'époque en DS 21 avec LHM. Je l'ai trouvée par relation, elle appartenait à un ami d'un ami qui désirait s'en séparer. Elle marche très bien, le châssis et la carrosserie sont en trés bon état, l'intérieur aussi, seule la capote (électrique) nécessitera une réfection.

images/palmbeach/pb.jpg (48297 octets) images/palmbeach/pbarr.JPG (49939 octets) images/palmbeach/PBav.JPG (53792 octets) images/palmbeach/pbbanqarr.JPG (45104 octets) images/palmbeach/pbint.JPG (44805 octets) images/palmbeach/pbtbbord.JPG (46403 octets) 

Ces photos ne sont pas de très bonnes qualités, elles montrent bien la différence entre le caddy et le palm beach en particulier pour les passagers arrière. On y voit bien la forme particulière des ailes arrière des Chapron à partir de 1964, ce qui donne une autre personnalité à ces DS. Certains puristes leur reprochent de ne pas respecter la ligne harmonieuse de la DS originale. Les ventes et achats se passant entre amis, (je revends le Caddy noir à un ami) les trois cabriolets restent quelques temps dans mon garage avant que nous ne trouvions avec des amis une usine désaffectée pour abriter nos autos. Située à 25 km de la maison, il y a a maintenant une vingtaine de citroën.

 images/palmbeach/3ds-1.jpg (39291 octets) images/palmbeach/3ds-5.JPG (38724 octets) images/palmbeach/conservatoire.JPG (48547 octets)

A chaque visite, en arrivant la 15H me fait de l'oeil, je rebranche la batterie, pompe un peu d'essence et elle démarre, elle ronfle même et je m'imagine sur les routes du Jura, j'ai vraiment hâte d'attaquer la restauration 

En juin 2003, premier rallye avec le Palm Beach pour la pentecôte trois jours dans les gorges du Verdon, 1500 km sous un soleil radieux, c'est maintenant ma seule DS cabriolet et elle me donne beaucoup de plaisir

DSC00518.JPG (143087 octets) DSC00711.JPG (151308 octets) DSC00714.JPG (159124 octets)  DSC00721.JPG (137923 octets)DSC00727.JPG (156231 octets) DSC00726.JPG (146934 octets) DSC00758.JPG (74299 octets) DSC00759.JPG (150729 octets)DSC00718.JPG (138382 octets)

J'ai utilisé la voiture tout l'été 2003 pour mes déplacements quotidiens, pour quelques week ends, entre autre à l'Eurocitro au Mans 0311dspal.jpg (53823 octets) et pour faire le premier Citro Paris Deauville en septembre DSC01073.JPG (157572 octets) DSC01232.JPG (153619 octets), soit environ 15.000KM

En 2004, le Rallye Chapron est organisé en Alsace, le paysage est moins grandiose que l'an dernier, mais on y découvre beaucoup de nouvelles autos.DSC02279.JPG (156633 octets) DSC02297.JPG (155629 octets) 

Ma femme fait une petite visite à L'ICCCR d'Interlaken avec le Palm Beach P1010074.jpg (108801 octets)

En septembre, je décide de m'attaquer aux choses sérieuses. Les précédents propriétaires ont abîmé la voiture en faisant des réparations de fortune: sous les pieds du passager le plancher pourri a été colmaté par deux tôles rivetées!!! Rien de tel pour que la rouille se développe. Je me suis mis à décaper tout le plancher, puis il faut découper les morceaux de longerons attaqués par la rouille, bref en aôut 2005, tout est remonté la carrosserie a repris sa forme originelle, les portes sont alignées avec la carrosserie, mais il faut régler la capote qui ne ferme plus!!! La plate forme avait donc bien souffert, heureusement elle est maintenant comme neuve. La direction et les cardans  sont remis en état, elle est prête pour les 50 ans de la DS.

En passant par Paris jub001.JPG (39166 octets), puis Anvers jub002.JPG (31432 octets) je me suis rendu au jubilée jub005.jpg (55953 octets), c'est aussi ici que j'ai rendez-vous pour livrer la voiture, en effet sans doute dans un moment de déprime j'ai décidé de la vendre dans l'idée d'acheter un cabriolet usine en meilleur état, mon idée étant de trouver soit un premier modèle à ailes cendriers, soit un des derniers à injection électronique (j'ai une nette préférence pour le premier). C'est avec tristesse que je laisse cette voiture qui m'a donné tellement de plaisir, mais le souvenir extraordinaire du défilé du dimanche matin me pemet de conserver le moral et me renforce dans l'idée de trouver un autre cabriolet.

 

 Page précédente                                                                      RETOUR                                                                    Page suivante