Coupés, Cabriolets, et carrosseries spéciales de Traction-Avant CITROËN

 

Le Cabriolet 15/6 1952 LANGENTHAL 

 

Après la guerre Citroën ne fabriquait plus de cabriolet. En Suisse, le pouvoir d'achat est resté élevé, la demande pour des cabriolets ou des voitures de luxe existait, les tractions y avaient beaucoup de succès sans doute dû à leur faculté à rouler sur la neige. En Suisse il y avait plusieurs carrossiers comme Worblaufen, Graber et Langenthal qui ont pu développer des modèles spéciaux dont des cabriolets.
L'entreprise Langenthal a commencé à fabriquer des tractions en cabriolet dans les années cinquante, on ne sait pas grand chose de cette époque, toutes les informations ont été perdues lors d'un incendie dans les années soixante-dix.
On pense que 52 exemplaires donc 25  BL, 25 B et deux 15/6 ont été fabriquées
On pouvait choisir chez Langenthal, l'intérieur en cuir, en simili ou en tissu. Les peintures (beaucoup des tractions Langenthal étaient dans des tons clairs ( blanc, creme et aussi des peintures métallisée), la mienne était vert métallisé.

 

La transformation Langenthal est une transformation de bonne qualité, l'armature des portes est enbois, 2 scharnières pour les Légères et 3 pour les autres. Les 4 cylindres conservent les ailes d'origine mais la quinze a des ailes totalement différentes avec les phares intégré. La roue de secours est dans le coffre, mais en option, i était possible de l'avoir sur le coffre.
Aujourd'hui, 14 survivantes sont connues, 7 BL et 6 B et une quinze mais on ne sait jamais .........
La plupart des voitures étaient fabriqué en 1951, tout les survivants sont de 1951 seulement la quinze est de fin décembre 1952.
C'est presque sur que Langenthal a fabriqué plusieurs voiture en même temps, parce qu'il y a beaucoup de numéros de châssis successifs parmi les survivantes.
Les survivantes se trouvent actuellement en Suisse, en France en Allemagne et en Hollande.